Insuffisance rénale et dialyse à Perpignan

L’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale se définit par la défaillance plus ou moins grave du fonctionnement des deux reins. Lorsqu’elle est chronique, sans possibilité de récupération, elle évolue vers une défaillance ultime des reins nécessitant un traitement de suppléance : la dialyse.

Les causes de l’insuffisance rénale sont dominées aujourd’hui par le diabète et l’hypertension artérielle. La prévention de l’hypertension artérielle, la prise en charge et la stabilisation du diabète sont des éléments essentiels pour éviter cette évolution de dégradation au niveau des reins. Des facteurs de risque aggravent cette maladie dégénérative des reins : la mauvaise hygiène alimentaire, le tabac, les facteurs familiaux etc….. L’insuffisance rénale peut également être due à des maladies inflammatoires des reins, ou à des problèmes infectieux rénaux. Enfin 10 % environ des patients dialysés le sont en raison de maladies héréditaires.

La dialyse, qu’est-ce que c’est ?

Lorsque les reins ne fonctionnent plus, ils n’éliminent plus les déchets produits par l’organisme, ils ne stabilisent plus la teneur en sels minéraux de l’organisme, ils n’éliminent plus le surplus d’eau. Il faut donc recourir à la dialyse.

L’hémodialyse repose sur un principe d’échange entre le sang du patient et une solution, le dialysat, au travers d’une membrane semi perméable. L’hémodialyse se fait sous forme de séances de 4 heures en général, 3 fois par semaine. Lors d’une séance, une grande quantité de sang est filtrée, afin de retirer les déchets produits par l’alimentation, équilibrer les sels minéraux, et éliminer l’eau en surplus, contenue dans les aliments ou les boissons.

Pour réaliser une séance d’hémodialyse, on utilise de l’eau rendu ultra pure par une station de traitement de l’eau (plus de 250 litres d’eau sont nécessaires par séance).

La dialyse en France et dans le département

Aujourd’hui, ce sont au moins 32 000 patients traités par hémodialyse en France, et environ 3 000 patients traités par dialyse péritonéale soit au total 35 000 patients insuffisants rénaux dialysés.

Dans le département, essentiellement à Perpignan, ce sont plus de 350 patients actuellement pris en charge. On estime qu’il y a environ 150 nouveaux patients par million d’habitant en France. Le nombre de patient augmente au fil des années, de 3 à 5 % par an, en particulier en raison du vieillissement de la population. Ceci est particulièrement sensible dans la région Languedoc-Roussillon, où se distingue le département des Pyrénées-Orientales, un des départements de France où il y a le plus de dialysés.

Les patients insuffisants rénaux sont également traités par transplantation rénale : environ 1/3 de patients insuffisants rénaux sont aujourd’hui porteurs d’un greffon rénal soit plus de 20 000 transplantés rénaux.